Témoignages de jeûneurs

Le jeûne est une expérience particulière et très personnelle. Elle peut être vécue de manière très différente par chaque individu. Il faut le vivre pour le toucher du doigt.
Le jeûne vous a peut-être été conseillé par une connaissance ou un.e naturopathe, et vous cherchez à connaître le vécu d’un jeûne. Voici quelques témoignages de jeûneurs qui peuvent vous informer dans votre démarche.

Indispensable !

Merci pour l’écoute, la bienveillance et l’accompagnement de Mélanie. J’ai eu beaucoup d’appréhension au début mais le jeûne s’est très bien passé, j’ai été surprise de ne pas avoir faim. C’était passionnant d’apprendre autant de choses sur la santé au naturel, je repars avec des tas d’outils qui m’aideront dans mon changement d’habitudes. Car oui, ce séjour m’a donné l’envie de prendre « vraiment  » soin de moi et de changer ma façon de manger. Ce jeûne était pour moi indispensable !

Céline

Un parcours de partage remarquable

S’installer dans un stage de jeûne se fait facilement grâce à l’accompagnement bienveillant de Mélanie. Elle le remplit avec des ateliers dans lesquels elle partage son savoir, ses connaissances avec générosité, sans retenue. C’est un parcours de partage remarquable. Merci Mélanie.

Roselyne

« le secret » de la réussite

Le jeûne est une expérience très intéressante parce qu’il permet de comprendre que l’alimentation est une aide au bien être de son corps qui engendre un bien être global.

Je suis arrivée au jeûne parce que j’avais le sentiment d’être lourde, pas nécessairement une question de poids (excès ou pas d’ailleurs)  mais un sentiment de pesanteur intestinale, de lenteur à la digestion, de manque de maitrise de son « intérieur ».

Le jeûne effraie parce que nous projetons sur cette expérience la privation de nourriture pendant plusieurs jours alors même que les repas jalonnent notre quotidien ; en soi, cela nous parait constituer une étape quasi insurmontable et surtout la perspective de ne pas pouvoir vivre ce processus sereinement.
Se lancer une 1ère fois dans l’expérimentation du jeûne permet de comprendre que le mécanisme de suppression de l’alimentation est aisément atteignable, gérable, sans tension, sans frustration, sans contrainte.
Pourquoi ?
L’étape qui précède la période de jeûne est fondamentale, elle est une étape de transition entre nos habitudes alimentaires et le 1er jour du jeûne essentielle dans le « déformatage » de nos reflex alimentaires. La respecter dans son intégralité et dans la progression des étapes de retrait des familles d’aliments de mes repas a été pour moi  « le secret » de la réussite de l’expérience du jeûne.
Cette période préalable est peu documentée, passée sous silence la plupart du temps dans les descriptions qui sont faites du jeûne. Or, cette phase, en ce qui me concerne, m’a amenée doucement , sans manque, sans tension , sans regret  au démarrage du jeûne. Le 2ème secret est de préparer ces 8 jours de « descente alimentaire » en prenant le temps de faire les courses ( et oui ! ) qui vont bien pour toute la semaine.

Mélanie propose un jeûne qui est jalonné de consommations non limitées d’infusions  parfumées, épicées qui ravissent les papilles. Pour ma part, j’avais choisi un jeune détox  :  je consommais dans la journée la valeur de 0.75 cl de jus frais qu’elle préparait elle-même chaque matin, jus de légumes et fruit à l’extracteur.
Comment vous dire pour vous faire partager les bienfaits de cette boisson? c’était gouteux, nourrissant, bon, coloré, attrayant, et suffisant pour la journée.

Autre grande surprise dans cette expérience, l’absence de fringale, d’envie de manger ; les journées sont jalonnées d’ateliers qui nourrissent l’intellect et le corps, avec des balades douces, tranquilles qui ressourcent, des ateliers de présentation de sujets en lien avec l’alimentation, le jeûne, ect…

A l’issue de ce 1er séjour , je sais que j’en suivrai un autre, j’ai le sentiment que c’est devenu un besoin, parce que l’état de lourdeur, de désordre intérieur a bel et bien disparu.

Aujourd’hui je choisis des aliments «  qui font du bien à mon corps », le contenu de mes repas s’est modifié aisément, avec l’envie de manger non pas seulement de bonnes choses mais des aliments qui nourrissent avec efficience mon corps et donc m’apportent du bien être.

Roselyne

La mécanique des corps

Je viens de vivre un grand moment de détente et de découvertes, que j’appelle « la mécanique des corps ». Il faut oser franchir certains tabous (la peur de mourir de faim, d’être faible), pour accéder au jeûne que je qualifie de « thérapeutique ». Bien-être, harmonie, détente, légèreté, connaissance ont été au rendez-vous.
Merci Mélanie. Affectueusement, Josy.

Josy

Indescriptible…

Jeûner fût une expérience indescriptible… tout s’entremêlait : le bien-être, la fatigue, les douleurs, le soulagement, la légèreté, les maux de tête, la clarté d’esprit, la paix. Un beau voyage à renouveler dans ce paysage brut et splendide. Je reviendrai.

Martine